Et oui, je flirt maintenant avec le côté obscur.  Depuis un certain temps je suis critique pour le journal Bang Bang.  C’est un exercice intéressant considérant que je fais moi-même de la production, je me demande si je vais éventuellement tomber en conflit d’intérêt… Mais rassurez vous, je ne critiquerez pas les disques sur lesquels j’ai travaillé.  Bref, je vous invite à suivre mon aventure de critique sur Bang Bang en commençant par ma dernière.