Méthodologie de Mastering pour micro ajustements de volume sur un album ou EP.

Lorsque je travaille sur une collection de chansons au mastering (lire : pas juste un single), j’utilise un VCA (Voltage controlled amplifier) pour l’ajustement final du volume en plaçant le limiter POST-Fader. Qu’est-ce que ça veut dire tout ça et pourquoi je fais ça exactement?

Le VCA sert à contrôler les objets qui y sont liés en préservant les relations de grandeur entres eux, même en considérant les automatisations. Donc si je monte le «fader» VCA vert, tous les «fades» liés (link1) vont monter de manière proportionnelle.

En posant le Limiter en mode post fader (insert orange après la ligne pointillée verte dans Cubase) ça permet donc d’augmenter ou de baisser l’amplitude du signal qui va entrer dans le limiter. Le reste des effets sont pré-fader en début de chaîne, donc tout ce qui est compression, compression dynamique, EQ, etc ne sera pas affecté par la modification. Seulement le volume et l’influence du limiter.

Pourquoi je fais ça? parce que, souvent, à la fin d’un mastering d’une collection de chanson je remarque que j’ai poussé fort un peu ou au contraire que j’aurais du jeu pour donner une petit dB de plus sans faire de compromis important sur la dynamique. Au lieu de réajuster chaque volume d’entrée sur chaque instance de limiter, j’arrive à le faire plus précisément, sur tout l’album, en un petit coup de «fader».

Les VCA sont des outils exceptionnels, un peu méconnus, généralement utilisés lors du mixage. Les utilisez vous régulièrement? si oui, de quelle manière?

Retour en haut
Retour haut de page